LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

sam.

16

déc.

2017

Provence, un point c'est tout! Es Provença que volèm!

 

Ais-de-Provença, lo 16/12/2017

 

Le Conseil Régional vient d’entériner une notion totalement inadaptée à l'émergence d'une vraie personnalité régionale ouverte. Il souhaite dénommer notre région "Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur".

 

Au-delà de la longueur de l'appellation, qui nous a valu l'affreux acronyme PACA, l'on ne peut que déplorer, dans SUD, le dénigrement total de référence à ce qui fait notre région, l'absence de débat et la décision autocratique. En cela la majorité Muselier conforte la recentralisation entreprise par le gouvernement Macron.

 

Originellement, culturellement, linguistiquement... cette région est la PROVENCE inventée par la démocratie grecque, les républiques romaines et l'apport de l'islam d'Al Andalus.

 

C'est la PROVENCE des villes franches et des grand citoyens, la PROVENCE des révolutionnaires, des républicains de 1851 et des résistants. Elle est certes diverse, de Nice à Marseille, de Toulon à Briançon, d'Avignon à Forcalquier mais unie dans cette diversité. Sa langue, l'Occitan/langue d'Oc qui s'exprime en provençal, niçois, alpin est l'exemple même de cette intercompréhension.

 

 

Tant que son nom historique de PROVENCE ne sera pas rendu à notre territoire le projet régional restera peu audible et ne suscitera pas l'adhésion citoyenne et populaire qu'il mérite! 

 

Mouvement Région - Provence

Fédération provençale du Partit Occitan

Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

déc.

2017

Corsica, victoire historique et nouvelle ère...

 

 

 

 

Ais-de-Provença, lo 10/12/2017

 

Région Provence, fédération provençale du Partit Occitan, salue le résultat historique obtenu par la liste Simeoni. La stratégie d'union et le choix de la voie démocratique ont convaincu les citoyens. Le temps du centralisme départemental nécrosé est révolu. Les corses adhèrent désormais et massivement au dynamisme de la collectivité unique.

 

Les défis économiques, sociaux, écologiques, culturels auxquels devra faire face la nouvelle majorité sont certes immenses mais nous savons que les réponses apportées seront à la hauteur des enjeux. Si l’État ne vient pas étouffer une légitime aspiration àl'autonomie et une très forte demande de co officialité de la languele peuple Corse trouvera, en son sein comme en coopération avec l'ensemble des pays Européens, les ressources nécessaires pour refonder un contrat social véritablement adapté à l'Ile.

 

Pour notre part nous allons travailler, avec nos amis corses, à une démarche commune avec une importante étape en 2019 : les élections européennes. Le président Macron a fait le choix centraliste de listes hexagonales ce qui va concentrer le débat sur des enjeux franco français. C'est, au contraire, d'une circonscription électorale à l'échelle continentale dont la démarche européenne, toujours en construction, a le plus urgent besoin.

 

Nous voulons une Europe à l'écoute des aspirations démocratiques des peuples et nations sans État. Une Europe qui condamne non seulement  la répression étatique madrilène en Catalogne mais aussi le centralisme parisien. Une Europe de la diversité, une Europe des peuples et des régions solidaires !

 

 

Mouvement Région - Provence

Fédération provençale du Partit Occitan

Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96 

Lire la suite

jeu.

23

nov.

2017

Catalogne : Non à la logique de répression!

Lire la suite

dim.

22

oct.

2017

Acampada per Catalonha – Rassemblement pour la Catalogne – PARLEM !

Lire la suite

lun.

02

oct.

2017

Catalogne : La victoire du peuple !

Lire la suite

jeu.

21

sept.

2017

Catalan de luench ò fraire…

Lire la suite

jeu.

14

sept.

2017

Gardarem RAMBOT !

Les conclusions de la seconde enquête publique concernant le projet de parking sous le par Rambot sont sans appel. Dangereux pour les nappes phréatiques, en contradiction avec le Projet d’Aménagement et de Développement Durable et le Plan de Déplacements Urbains, nuisible pour la qualité de l’air et la santé publique, en reniement du legs Rambot… ces arguments, et tant d’autres, viennent fonder le second avis défavorable du commissaire, enquêteur.

 

On peut lire sur le site de la ville : « il est rappelé que l’avis formulé par le commissaire enquêteur n’est pas un avis conforme : Il s’agit d’un avis personnel basé sur son analyse des observations déposées lors de l’enquête publique. »

 

C’est pourtant la ville qui a voulu et organisé l’enquête et le tribunal administratif qui a désigné le commissaire enquêteur. Il est particulièrement grave d’affirmer, sans autre forme de procès, qu’une procédure tout à fait régulière serait non conforme.

 

Parce que les conclusions ne sont pas celles attendues et alors qu’on a mobilisé, une seconde fois, l’argent des aixois la ville jette l’opprobre sur un élément déterminant de la démocratie communale !

 

Certes le Conseil Municipal sera prochainement saisi sur ces conclusions. Mais dans ce dossier et alors que tous les éléments, de droit comme de fond, plaident pour un abandon d’un projet dangereux et redondant, on ne peut que constater l’acharnement d’une Mairie totalement fermée et sourde aux appels et avis de tous ceux qui, comme le commissaire enquêteur, on réellement examiné le dossier.

 

Nous appelons la population à amplifier la mobilisation contre ce « grand projet » plus inutile que jamais.

 

Pour le Partit Occitan

Hervé GUERRERA

Conseiller Municipal

Le 14 Septembre 2017

Lire la suite

mer.

26

juil.

2017

Lo país crema ! Le pays brûle !

Lire la suite

mar.

16

mai

2017

DE MUSCLES SUS SON ROCAS ! STOP AUX MÉLENCHONADES !

 

 

 

 

 

 

 

Ais-de-Provença, lo 15/05/2017

Mouvement Région - Provence
Fédération provençale du Partit Occitan
 Fédération Régions & Peuples Solidaires
Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96

 

Après avoir été élu local, conseiller général et sénateur de l’Essonne, candidat battu à Hénin Beaumont, député absentéiste européen du Sud-Ouest Occitan, Jean-Luc Mélenchon, dans une logique de parachutage qu’on pensait révolue, jette son dévolu sur Marseille.

 

Appâté par les résultats des dernières présidentielles le chef autoproclamé de la France insoumise laisse, dans sa grande magnanimité, le choix aux électeurs autochtones : « Soit ce sera moi, soit vous resterez comme des moules sur votre rocher » a t-il déclaré.

 

Si la métaphore est adaptée à notre réalité littorale la comparaison avec ces invertébrés est, comme la méthode politique employée en matière d’atterrissage politique, tout particulièrement abjecte et méprisante.

 

Nous demandons aux électrices et aux électeurs de ne pas cautionner ces manœuvres électoralistes éculées.

 

Des quartiers populaires durement touchés par la misère et le chômage aux poches « boboisées » en passant par les populations les plus aisées, Marseille a exprimé sa contestation. Mais Marseille mérite mieux qu'une opération aéroportée sans lendemain !

 

Nous appelons donc les Marseillaises, Marseillais à porter leurs suffrages sur la candidature de leur député sortant : Patrick Mennucci.

 

Lire la suite

ven.

28

avril

2017

Communiqué de presse - Contre l'extrême droite et le centralisme : CONVIVÈNCIA E DEMOCRACIA!

 

Ais-de-Provença, lo 28/04/2017

Communiqué de Presse

 

En plaçant l’extrême droite en tête notre région témoigne, une fois de plus, des difficultés et des peurs auxquelles elle fait face.

 

Craintes économiques liées au chômage, à la précarité, inégalités sociales et territoriales, dualité extrême entre isolats d’ISF et poches de RSA, absence d’espaces de rencontres pour mieux se connaître et partager, individualisme et enfermement géographique... cassent un vivre ensemble millénaire.

 

Cette convivialité provençale, sans clôture, permet pourtant, avec l’Occitan/langue d’Oc comme colonne vertébrale, aux nouveaux arrivants de s’intégrer au cœur des villes et des villages de Provence.

 

Menacés par l’étalement urbain, la confiscation des terres, l’appétit des promoteurs, le mal logement, un aménagement du territoire aux mains de technocrates coupés des réalités, en prise avec des réseaux mafieux et occultes, malmenés par un FN qui pousse à la ghettoïsation des quartiers populaires, les liens sociaux se distendent et ces différences qui devraient nous enrichir sont hérissées en barrières, en frontières infranchissables.

 

Parce que nous ne voulons pas de ce monde cloisonné et exclusif, parce que nous refusons cette logique d’affrontement, parce que cette terre méditerranéenne doit rester cet espace de paix et d’accueil qu’elle a toujours été nous appelons les électrices et les électeurs à rejeter l’extrême droite !

 

Même si le vote Macron n’est pas une vraie opportunité politique, nos désaccords sont nombreux : CETA/TAFTA, démocratie territoriale, services publics, diversité linguistique…, même s’il est indispensable de collectivement repenser et reconstruire un futur solidaire et mobilisateur, dans l’immédiat le score du FN doit être le plus bas possible !

 

Il en va du vivre ensemble, de la démocratie et il n’y a pas d’autre choix : CONVIVÈNCIA E DEMOCRACIA !

 

Mouvement Région - Provence Fédération provençale du Partit Occitan Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96 

Lire la suite 0 commentaires