Association des élus occitans

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

mar.

16

mai

2017

DE MUSCLES SUS SON ROCAS ! STOP AUX MÉLENCHONADES !

 

 

 

 

 

 

 

Ais-de-Provença, lo 15/05/2017

Mouvement Région - Provence
Fédération provençale du Partit Occitan
 Fédération Régions & Peuples Solidaires
Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96

 

Après avoir été élu local, conseiller général et sénateur de l’Essonne, candidat battu à Hénin Beaumont, député absentéiste européen du Sud-Ouest Occitan, Jean-Luc Mélenchon, dans une logique de parachutage qu’on pensait révolue, jette son dévolu sur Marseille.

 

Appâté par les résultats des dernières présidentielles le chef autoproclamé de la France insoumise laisse, dans sa grande magnanimité, le choix aux électeurs autochtones : « Soit ce sera moi, soit vous resterez comme des moules sur votre rocher » a t-il déclaré.

 

Si la métaphore est adaptée à notre réalité littorale la comparaison avec ces invertébrés est, comme la méthode politique employée en matière d’atterrissage politique, tout particulièrement abjecte et méprisante.

 

Nous demandons aux électrices et aux électeurs de ne pas cautionner ces manœuvres électoralistes éculées.

 

Des quartiers populaires durement touchés par la misère et le chômage aux poches « boboisées » en passant par les populations les plus aisées, Marseille a exprimé sa contestation. Mais Marseille mérite mieux qu'une opération aéroportée sans lendemain !

 

Nous appelons donc les Marseillaises, Marseillais à porter leurs suffrages sur la candidature de leur député sortant : Patrick Mennucci.

 

Lire la suite

ven.

28

avril

2017

Communiqué de presse - Contre l'extrême droite et le centralisme : CONVIVÈNCIA E DEMOCRACIA!

 

Ais-de-Provença, lo 28/04/2017

Communiqué de Presse

 

En plaçant l’extrême droite en tête notre région témoigne, une fois de plus, des difficultés et des peurs auxquelles elle fait face.

 

Craintes économiques liées au chômage, à la précarité, inégalités sociales et territoriales, dualité extrême entre isolats d’ISF et poches de RSA, absence d’espaces de rencontres pour mieux se connaître et partager, individualisme et enfermement géographique... cassent un vivre ensemble millénaire.

 

Cette convivialité provençale, sans clôture, permet pourtant, avec l’Occitan/langue d’Oc comme colonne vertébrale, aux nouveaux arrivants de s’intégrer au cœur des villes et des villages de Provence.

 

Menacés par l’étalement urbain, la confiscation des terres, l’appétit des promoteurs, le mal logement, un aménagement du territoire aux mains de technocrates coupés des réalités, en prise avec des réseaux mafieux et occultes, malmenés par un FN qui pousse à la ghettoïsation des quartiers populaires, les liens sociaux se distendent et ces différences qui devraient nous enrichir sont hérissées en barrières, en frontières infranchissables.

 

Parce que nous ne voulons pas de ce monde cloisonné et exclusif, parce que nous refusons cette logique d’affrontement, parce que cette terre méditerranéenne doit rester cet espace de paix et d’accueil qu’elle a toujours été nous appelons les électrices et les électeurs à rejeter l’extrême droite !

 

Même si le vote Macron n’est pas une vraie opportunité politique, nos désaccords sont nombreux : CETA/TAFTA, démocratie territoriale, services publics, diversité linguistique…, même s’il est indispensable de collectivement repenser et reconstruire un futur solidaire et mobilisateur, dans l’immédiat le score du FN doit être le plus bas possible !

 

Il en va du vivre ensemble, de la démocratie et il n’y a pas d’autre choix : CONVIVÈNCIA E DEMOCRACIA !

 

Mouvement Région - Provence Fédération provençale du Partit Occitan Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

13

avril

2017

Communiqué de presse - PRESIDENCIALA : ÇÒ QUE VOLEM !

 

Ais-de-Provença, lo 11/04/2017

Communiqué de Presse

 

Région Provence, fédération provençale du partit occitan, rappelle son opposition à l’extrême droite, à l'ultra libéralisme, au nationalisme étroit et anti-européen, au retour des frontières.

 

Nos valeurs régionalistes, autonomistes, écologistes, humanistes et sociales guideront nos choix pour les échéances présidentielles.

Ensemble résistons aux diktats du centralisme autoritaire, hérité de tous les despotismes de notre histoire, qui étouffe la diversité et la vitalité territoriales.

 

Choisissons les candidatures les moins incompatibles avec nos engagements : la démocratie régionale fédérant une Europe délivrée des carcans nationalistes, respectant la personnalité et les langues des territoires, et sérieusement engagée dans la transition énergétique.

 

La citoyenneté, la solidarité, la convivéncia que nous voulons passent par une refondation de la démocratie et une participation de tous, du local au global.

 

Faute d’une candidature régionaliste, fédéraliste, voilà le cadre qui doit guider le choix des électrices et des électeurs, voilà la voie que nous entendons suivre! 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

06

mars

2017

Le Parc Rambot reste une Zone à défendre !

 

 

 

La ville a récemment diffusé un document en faveur de son projet absurde de transformer un poumon vert de la ville en parking qui accentuerait le réchauffement climatique urbain.

 

Pour la première fois la commune aborde la question du legs RAMBOT alors que les précédentes délibérations (Septembre et Décembre 2016) étaient muettes sur ce point. Et de nous promettre, après avoir éventré le parc sur plus de 10 mètres, supprimé des dizaines d’arbres, un jardin encore plus beau à l’issue des travaux.

 

C’est méconnaitre le legs de 1859 et la décision de la ville qui l'accepte. Ses dispositions nous parlent d’un lieu de fraicheur, de promenade, de méditation...totalement incompatible avec le trafic automobile induit et les extracteurs du parking rejetant toute sorte de polluants.

 

Le Plan de Déplacements Urbains, voté en Décembre 2015 ne fait pas mention de nouveau parking alors que le schéma de "réhabilitation" des 3 places était déjà bien avancé. En attirant, avec son projet de parking d'hyper centre, la voiture en ville la Mairie se met en contradiction flagrante avec un des objectifs du PDU. Objectif qui vise à éloigner la voiture de la ville grâce aux parkings relais, aux transports en commun, aux modes doux.

 

On annonce l’aliénation de l'actuel Parking public Rambot au profit d'opérations privées ce qui est totalement scandaleux. C'est le conseil municipal qui a autorisé la construction de ce parking. Et les élus apprennent sur le site Internet de la SEMEPA que ce parking serait privatisé!

 

Mais quel déni de démocratie d'ignorer ainsi la représentation communale! Pourtant ce parking, immédiatement disponible, pourrait, en le reliant avec des navettes spécialisées, efficacement soutenir la commercialité du quartier palais prêcheurs qui a en tant besoin.

 

Aussi nous soutenons les procédures formées contre ce projet et notamment le recours en annulation d’Hervé GUERRERA, les associations, les citoyens mobilisés et celles et ceux qui par une présence permanente dans le parc informent, au quotidien, les passants et les usagers des risques liés à cette opération. 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

30

janv.

2017

Communiqué de Presse du Partit Occitan - Les identitaires récupèrent...

Les identitaires récupèrent...

 

Sous couvert de célébrer Guillaume « le libérateur », un Bosonide d’Arles qui au tournant de l’an Mille aurait chassé les sarrasins, les Maures... bref les descendants de l’islam d’Al Andalus, de Provence un groupuscule néo fasciste défilait le samedi 28 Janvier dans les rues d’Aix-en- Provence.

 

Dopés par les scores du FN et la montée mondiale des populismes ces activistes, qui se drapent dans le drapeau provençal et essayent de chanter le « Coupo Santo », sont en fait là pour célébrer l’accession d’Hitler, le 30 janvier 1933, à la chancellerie d’Allemagne.

 

Rien à voir avec leur prétendu « identité Provençale ». Nous dénonçons, avec la plus grande force, cette insupportable récupération. D’abord parce que le blason des Bosons d’Arles n’est pas le drapeau que nous légueront les catalans, c’est en fait la croix occitane dont hériteront les comtes de Toulouse, marquis de Provence, mais ensuite et surtout parce que cette terre de Provence c’est toute autre chose.

 

Historiquement la Provence, c’est la Démocratie, des Grecs, les Républiques des Romains, les libertés communales des consuls et de la Constitution Provençale, le droit des révolutionnaires de 1789 et des républicains de 1851, la résistance des Maquisards. Cette terre, nourrie de l’apport des immigrations, a toujours su intégrer, synthétiser, fabriquer dans la convivialité de ses villes et ces villages, un vivre ensemble séculaire et toujours vivant.

 

Sa langue, l’Occitan / langue d’Oc, léguée par l’empire romain, magnifiquement chantée par ces troubadours puisant dans l’imaginaire des poètes d’Al-Andalus, a été partagée par les nouveaux arrivants. L’accent, qu’elle nous a laissé, continue, comme le francitan, de vivre dans les quartiers populaires.

 

Nous refusons et récusons cette vision ultra droitière et révisionniste de notre Histoire. Si le nationalisme total de Maurras, négationniste absolu de l’apport politique de nos anciens, a pollué à partir des années 1920 l’histoire du régionalisme provençal, aujourd’hui nous savons et ne laisserons pas faire !

 

Pour le Partit Occitan

Hervé GUERRERA 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

09

déc.

2016

ROYA : SOLIDARITAT !

Ais-de-Provença, lo 08/12/2016

Communiqué de Presse

 

Cette droite qui court derrière le FN éloigne un peu plus la France, prétendument « Pays des Droits de l’Homme », de son image. M. Ciotti, président du département, est visé par une plainte de l’Association Roya citoyenne pour non-assistance à personnes en danger. Le sont également M. Estrosi, le préfet des Alpes Maritimes, les services de l’Aide sociale à l’Enfance.

 

La carence des pouvoirs publics a mis les populations du Haut Pays en situation de riposte citoyenne. Sur les chemins de l’exil, des mineurs, des femmes sont hébergés chez l’habitant et dans des locaux désaffectés. Mais Mr Ciotti veut criminaliser cette solidarité du quotidien. Il ne voit dans ces gestes d’humanité que « des filières de passeurs », des « délinquants qui exploitent la détresse humaine ».

 

Deux habitants sont ainsi poursuivis pour avoir refusé la double peine : celle de la misère et la guerre qui poussent à l’exil et celle des forces de l’ordre qui reconduisent ces malheureux à la frontière. !

 

Cette solidarité concrète doit pourtant être soutenue sans réserve. Elle est à l’inverse de l’égoïsme d’Etat qui définit des « quotas » d’immigration supportable (30 000 personnes). Ces restrictions, envers des réfugiés qui souvent fuient la mort et parfois la trouvent dans cette fuite même, participent d’un climat de défiance et favorisent la haine prônée par le F.N. et la droite extrême.

 

Résultat : seulement 160 villes ont des Centres d’Accueil et d’Orientation. Trop s’opposent au droit d’asile qui ne repose que sur quelques communes solidaires et des associations citoyennes. Ces portes fermées sont en totale opposition avec la Convention de Genève (1951) signée par l’ensemble des Etats européens. !

 

Provençaux, habitants de nos communes issus d’une culture de tolérance et de convivialité, rappelons-nous combien d’entre nous sont des enfants d’immigrés !

 

Comme le disait Michel Rocard, « si nous ne pouvons accueillir toute la misère du monde, nous devons prendre notre part. ». Aux discours de haine, opposons solidarité et partage. Là sont les valeurs conformes à notre histoire ! 

 

Mouvement Région - Provence
Fédération provençale du Partit Occitan
 Fédération Régions & Peuples Solidaires
Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96

Lire la suite 4 commentaires

mer.

26

oct.

2016

Viure a aculhir Au Pais ! - Vivre et accueillir au Pays ! - 24 octobre 2016

à propos du parking des Arts et Métiers devenu Rambot

Lire la suite 0 commentaires

mar.

09

août

2016

Halte au platanicide! - 9 août 2016

0 commentaires

sam.

06

août

2016

Platanes des places : Sans vision de long terme la Mairie se drape dans le principe de précaution pour justifier ses coups de tronçonneuse... 6 août 2016

0 commentaires

mer.

27

juil.

2016

Gaspillage et autres arrangements...

à propos du parking des Arts et Métiers devenu Rambot

0 commentaires