LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Ni SUD, Ni PACA, Mais PROVENCE ! Rendons enfin son nom à notre région !

Merci beaucoup de signer la pétition sur change.org

 

Le Conseil Régional, "Provence-Alpes-Côte d'Azur" vient d’entériner une notion totalement inadaptée à l'émergence d'une vraie personnalité régionale ouverte. Il souhaite dénommer notre région "SUD - Provence-Alpes-Côte-d’Azur". Au-delà de la longueur de l'appellation, qui nous a valu l'affreux acronyme PACA, l'on ne peut que déplorer, dans SUD, le dénigrement de ce qui fait vraiment notre région ainsi que l'absence de débat autour d'une décision totalement hors sol.

Originellement, culturellement, linguistiquement... cette région est la PROVENCE inventée par la démocratie grecque, les républiques romaines et les divers apports méditerranéens. C'est la PROVENCE des villes franches et des grand citoyens, la PROVENCE des révolutionnaires, des républicains de 1851 et des résistants. Elle est certes diverse, de Nice à Marseille, de Toulon à Briançon, d'Avignon à Forcalquier mais unie dans cette diversité. Sa langue qui s'exprime en provençal, niçois, alpin est l'exemple même de cette intercompréhension.

Nous demandons que le nom historique de PROVENCE, connu dans le monde entier, soit rendu à notre territoire, suscitant ainsi l'adhésion citoyenne et populaire au projet régional !

Comunicat / Communiqué

mar.

23

févr.

2021

ZOU MAI LE PLATANICIDE, PINICIDE ET AUTRE ARBRICIDE A AIX-EN-PROVENCE...

Qu'il semble loin le temps où élu.e.s d'opposition et mouvements citoyens imposaient, en préalable à chaque coupe d'arbres remarquables centenaires et au-delà, des études indépendantes attestant de leurs dangerosités présumées. Et grâce à cette mobilisation pour empêcher, y compris physiquement, les abattages ils sont nombreux à être encore debout ceux que la « stratégie municipale » prévoyait d'abattre.

 

Oui mais voilà : Si le temps d'une campagne municipale les tronçonneuses se sont tues la nouvelle saison JOISSAINS#5 voit le retour en force des chantiers d'abattage. Menées tambour battant par un délégataire dont il faut remplir le carnet de commandes et qui fait aussi commerce de la revente du bois, autorisées par des « experts maison » autoproclamés tels qui décident seuls, sans concertation aucune, sans avis contradictoire que tel individu est ou non viable les tronçonneuses détruisent un patrimoine qu'il faudra, s'il est encore temps, des générations pour remplacer !

 

A l'heure où nous sommes menacés par le dérèglement climatique la minéralisation de la ville, la disparition de surfaces agricoles et naturelles comme ces abattages systématiques menacent lourdement la ville respirable. Sans arbre elle n'est plus viable !

 

Et ce ne sont pas les replantations de végétaux inadaptés, soit par leurs tailles, soit par leurs espèces, qui changent la donne. La ville, contrairement à ce qu'elle affirme, ni ne passe pas au vert, ni ne met les moyens pour assurer un remplacement correct d'arbres dont beaucoup nous auraient protégés encore bien des années !

 

Plus que jamais nous en appelons à la mobilisation citoyenne pour défendre un patrimoine arboré séculaire et irremplaçable !

 

Hervé GUERRERA

Ancien élu d’opposition

Partit Occitan

https://www.partitoccitan-provenca.org/

ven.

15

janv.

2021

Lo printemps provençau per totei!

ven.

11

déc.

2020

Aix-en-Provence : Sortir de la logique de « l’arapède » !

Condamnée à 8 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité la Maire d’Aixen-Provence Maryse Joissains sera, si son nouveau pourvoi en cassation est rejeté, déchue de ses mandats d’ici quelques semaines.

 

C’est au terme de 8 ans d’une procédure à rallonge que ce jugement a été rendu. Qu’il y ait eu enrichissement personnel ou non les faits de détournement d’argent public, qui n’ont d’ailleurs jamais été contestés sur le fond, sont maintenant clairement établis.

 

Nous appelons donc le premier magistrat à en tirer, sans délai, toutes les conséquences ! Aix-en-Provence, qui traverse sur les plans économique, sanitaire, culturel, associatif, humain… une période des plus compliquées de son Histoire, n’a pas à subir un énième épisode de ce mauvais « soap opéra judiciaire » indigne de son festival, d’un « roman fleuve procédural » loin des Rougon Macquart. Cela n’a que trop duré !

 

La ville et son territoire ont maintenant besoin d’avancer dans le calme et la sérénité ! Ce serait tout à l’honneur de la Maire de l’accepter en renonçant à un pourvoi quelque part révélateur d’une élue accrochée à son mandat comme une « arapède » à son rocher.

 

Aix-en-Provence mérite mieux que ça : au nom de l’intérêt supérieur de la ville, Maryse Joissains, n’a plus d’autre choix que de tourner la page !

 

Hervé GUERRERA

Le 11/12/2020

 

 

Mouvement « Région Provence »

Fédération provençale du Partit Occitan

Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96 

mar.

17

nov.

2020

COLLECTIF AIXOIS CONTRE LES VIOLENCES DE L’EXTRÊME DROITE ADRESSE A LA POPULATION

Contre l’extrémisme et la violence, restons vigilant.e.s et déterminé.e.s

 

Depuis le 16 octobre 2020, la France a subi plusieurs a6entats odieux. Décapiter le professeur Samuel Paty, c’est attaquer le droit à l’éducation, la culture, la liberté de pensée, mais aussi les services publics et les institutions de la République.

 

Tuer et blesser des personnes dans un lieu de culte, c’est porter atteinte au droit de croire en une religion, au prétexte d’une autre et c’est aussi attaquer la laïcité.

 

Ces attentats veulent créer un climat d’insécurité et de haine, et réduire notre peuple au silence avec la conséquence sous-jacente que les musulmans de France se sentent constamment mis en cause.

 

La droite et l’extrême-droite n’ont de cesse d’attiser l’agressivité contre les musulmans, et plus largement, contre les étrangers. Des groupuscules d’extrême-droite appellent à décapiter la République.

 

Les actes de haine se sont multipliés, dans la lignée des manifestations fascistes des années 30. Ces idées se banalisent trop et la droite en reprend même les éléments de langage.

 

Ces individus, qui montrent du doigt les musulmans, ne s’arrêtant devant aucune contradiction, flirtent avec l’Arabie Saoudite, le Qatar, les phalangistes espagnols et autres mouvements d’extrême-droite de par le monde.

 

Leurs bras armés tels que Génération Identitaire, Action Française agissent ouvertement en toute impunité alors que leur dissolution a été demandée, et reste pour l’instant sans suite.

 

Nous ne manquons pas, à Aix en Provence, d’actes de violence de ce genre.

 

L’indulgence du gouvernement pose question et on a tout lieu de penser qu’il caresse « la bête immonde » dans le sens du poil dans une perspective électoraliste.

 

Les terroristes islamistes veulent nous diviser.

 

Nous ne pouvons pas sous-estimer ces menaces contre la démocratie et la liberté. Nous nous battons pour faire respecter un état de droit. Nous luttons avec détermination contre tout amalgame entre l’immense majorité des musulmans, qui subissent en premier, dans le monde, les attentats islamistes et les prêcheurs de haine et de violences.

 

Nous refusons d’assimiler le terrorisme à l’islam et à l’immigration Face à cette situation mortifère, les progressistes doivent faire front, s’unir, avec détermination, pour défendre les valeurs de notre République, égalité, fraternité, liberté, laïcité, pour tous les habitants de notre pays.

 

Chaque citoyen.n.e a le droit et le devoir de résister.

 

On ne nous intimidera pas !

 

Défendons, quelle que soit notre appartenance politique ou religieuse, les idéaux fondamentaux qui ont construit la Résistance et ne laissons pas se banaliser les idées nauséabondes d’intolérance, de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie car les démons du passé pourraient reprendre le dessus et nous écraser.

 

17 Novembre 2020

 

Signataires : Aix Solidarité, ARAC, ATMF, ATTAC Pays d'Aix, CFDT, CGT, LDH, EELV Pays d’Aix, Ensemble!, Comité de liaison aixois de la FCPE, FI, FSU, GRS, Génération·s Comité d’Aix-en-Provence13, Partit occitan, PCF, PS, Résister Aujourd’hui, Solidaires 13, Syndicat de la Magistrature (Aix) 

ACTUALITE / ACTUALITAT

Nouvelle Calédonie : penser à long terme

Le référendum de dimanche n’est qu’une étape dans un long processus de décolonisation

L'ACTU DE LA SETMANA / L'ACTUALITE DE LA SEMAINE

dim.

24

déc.

2017

Catalonha : Victoire de la démocratie et naissance d’un nouvel État Européen !

Nos Propositions

LA LETRA OCCITANISTA

Lei nòstreis elegits / Nos élus



Revista de premsa / Revue de presse

sam.

27

févr.

2021

Abattage d'arbres : Hervé Guerrera en appelle à la mobilisation citoyenne - La Provence - 27 février 2021

Lire la suite

mar.

23

févr.

2021

Haro sur les "arbricides" - La Marseillaise - 23 février 2021

Lire la suite

sam.

13

févr.

2021

Hervé Guerrera veut un référendum pour le nom de la Région - La Provence - 13 février 2021

mer.

10

févr.

2021

La liste "Oui la Provence" veut un référendum sur le nom de la région - La Marseillaise - 10 février 2021

sam.

12

déc.

2020

Hervé Guerrera demande à Maryse Joissains de "tourner la page" - La Provence - 12 décembre 2020