LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Ni SUD, Ni PACA, Mais PROVENCE ! Rendons enfin son nom à notre région !

Merci beaucoup de signer la pétition sur change.org

 

Le Conseil Régional, "Provence-Alpes-Côte d'Azur" vient d’entériner une notion totalement inadaptée à l'émergence d'une vraie personnalité régionale ouverte. Il souhaite dénommer notre région "SUD - Provence-Alpes-Côte-d’Azur". Au-delà de la longueur de l'appellation, qui nous a valu l'affreux acronyme PACA, l'on ne peut que déplorer, dans SUD, le dénigrement de ce qui fait vraiment notre région ainsi que l'absence de débat autour d'une décision totalement hors sol.

Originellement, culturellement, linguistiquement... cette région est la PROVENCE inventée par la démocratie grecque, les républiques romaines et les divers apports méditerranéens. C'est la PROVENCE des villes franches et des grand citoyens, la PROVENCE des révolutionnaires, des républicains de 1851 et des résistants. Elle est certes diverse, de Nice à Marseille, de Toulon à Briançon, d'Avignon à Forcalquier mais unie dans cette diversité. Sa langue qui s'exprime en provençal, niçois, alpin est l'exemple même de cette intercompréhension.

Nous demandons que le nom historique de PROVENCE, connu dans le monde entier, soit rendu à notre territoire, suscitant ainsi l'adhésion citoyenne et populaire au projet régional !

Comunicat / Communiqué

sam.

16

nov.

2019

Rendez-vous à MALACRIDA! - Jeudi 21 novembre 2019 à 18h30

Voici une action concrète que vous propose le collectif citoyen Aix-en-Partage pour plus et mieux de transport en commun à Aix-en-Provence !

 

Rappelons-nous : en 2010 la Mairie promettait deux Bus à Haut Niveau de Service. 10 ans après, un est complètement oublié, le Mouret - Plan d'Aillane pourtant présenté comme une réponse aux embouteillages monstres du CD 9 (Route des Milles) et à destination des 30 000 emplois du pôle des Milles comme aux 10 000 habitants de la Duranne et l'autre l'AixPresse Jas de Bouffan - Krypton a non seulement été amputé d'un tiers mais son inconfort, son manque de places assises suscitent beaucoup de critiques parfaitement justifiées.

 

Son interconnexion avec le reste du réseau Aix-en-Bus a aussi été complétement bâclée ce qui a motivé une grève des chauffeurs, là encore totalement pertinente. Les lignes modifiées sont souvent trop longues, sans couloir prioritaire et donc très en retard ce qui suscite la juste colère des usagers et handicape l'abandon de la voiture.

 

Si, malgré tout ce retard et ces ratés accumulés, les chiffres de démarrage de l'AixPresse semblent, et c'est une bonne chose, satisfaisants dans les 8 000 - 10 000 voyageurs par jour ils auraient pu être bien meilleurs ! Tout en desservant le Krypton, on terminus initial était, via les avenues Jean-Paul Coste et de la Cible, le parking relais Malacrida. D'un coût de 5,4 millions d'€ HT cette infrastructure prévue pour faire deux étages de plus est aujourd'hui insuffisamment occupée quand le Parc Relais Krypton est lui saturé.

 

Refuser, comme l'ont fait la Mairie et la Communauté du Pays d'AIx au nom d'intérêts privés et au détriment de l'intérêt général, que le BHNS fasse une diagonale Nord-Ouest / Jas de Bouffan Sud-Est / Val Saint André c'est spolier 30 000 usagers potentiels par jour. Soit 12 000 entrants de la route de Nice et de l'échangeur autoroutier des 3 Sautets ainsi que 18 000 résidents.

 

C'est oublier les collèges de l'Arc de Meyran et le lycée Zola. Tous et toutes ont été privés d'un bus dont la fiabilité est malgré tout au rendez-vous. Le Bus à Haut Niveau de Service, même s'il doit être amélioré, est dès à présent une solution écologique comme économique dont nous avons besoin aussi bien pour nous déplacer, rendre les mobilités accessibles au plus grand nombre, réduire la place de la voiture dans le mix des transports ce qui est vital et mieux respirer !

 

Alors ensemble exigeons que le terminus du BHNS soit, le plus vitre possible, remis à Malacrida et même demain prolongé jusqu'aux nouvelles constructions au bas de la route de Nice.

 

Rassemblons-nous le Jeudi 21 Novembre à 18 H 30 devant l’entrée du parking Malacrida !

 

Si Aix-en-Partage vous appelle à la mobilisation c'est parce que notre collectif citoyen a fait de la transition écologique un de ses piliers fondateurs. Et au delà des propositions et du programme que nous soumettrons aux citoyen.ne.s nous avons aussi décidé d'être dans la concertation et l'action permanentes.

 

D'aller au devant des populations pour expliquer les enjeux de l'urgence climatique et le niveau d'exigence nécessaire pour y répondre. La jeunesse se mobilise pour le climat et c'est une excellente chose ! Et c'est maintenant à nous tous et toutes d'avancer des solutions concrètes et d'être le plus fort possible pour qu'elles soient, dans les plus courts délais, réalisées.

 

L'écologie n'est pas un lot de consolation pour des personnalités recalées d'une République en Marche fan de l'huile de palme ou débarquées de la gestion municipale. Elle exige d'être présent, mobilisé pour construire, au quotidien, une alternative à un développement économique qui sacrifie l'humain, le vivant, une alternative à une vision de la ville anti sociale et anti écologique comme celle mise en place par l'actuelle mairie qu'aucun écologiste, ni humaniste sincère ne peut trouver "respectable".

 

Ce devoir de présence, d'actions c'est ce que vous propose ces militants écologistes de toujours mobilisés dans le collectif citoyen Aix-en-Partage. Plus que jamais notre regroupement porte l'espoir de toutes celles et ceux qui veulent, pour toutes et tous, une ville durable, respirable et un développement soutenable et solidaire. Plus que jamais nous appelons toutes celles et ceux qui ont l'écologie au cœur à le renforcer !

 

Hervé GUERRERA

Conseiller Municipal d'opposition de la ville d'Aix-en-Provence

Rassemblons-nous le Jeudi 21 Novembre à 18 H 30 devant l’entrée du parking Malacrida !
malacrida 6.pdf
Document Adobe Acrobat 556.0 KB

ACTUALITE / ACTUALITAT

Nouvelle Calédonie : penser à long terme

Le référendum de dimanche n’est qu’une étape dans un long processus de décolonisation

L'ACTU DE LA SETMANA / L'ACTUALITE DE LA SEMAINE

dim.

24

déc.

2017

Catalonha : Victoire de la démocratie et naissance d’un nouvel État Européen !

Nos Propositions

LA LETRA OCCITANISTA

Lei nòstreis elegits / Nos élus


Revista de premsa / Revue de presse

sam.

16

nov.

2019

Aix en Partage régit à l'union Sassoon-EELV - La Provence - 16 novembre 2019

sam.

16

nov.

2019

Les oublies de l'AixPress réclament le respect du tracé - La Marseillaise - 16 novembre 2019

jeu.

14

nov.

2019

Fabienne Haloui et Régine Pellegrin appellent à l'union - Le Dauphiné - 14 novembre 2019

mar.

05

nov.

2019

L'affaire du GDS s'invite au conseil communautaire - Le Dauphiné - 5 novembre 2019

ven.

25

oct.

2019

ADP - Hervé Guerrera, Aix-en-Provence - La Marseillaise - 25 octobre 2019