MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Comunicat / Communiqué

mer.

26

juil.

2017

Lo país crema ! Le pays brûle !

Ais-de-Provença, lo 26/07/2017

Mouvement Région - Provence

Fédération provençale du Partit Occitan

Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96

 

Non les conditions, à l'heure du dérèglement climatique, n'ont hélas rien d'exceptionnel!

 

Sécheresse, forts épisodes venteux, tempêtes... sont en fait devant nous et il est urgent d'anticiper!

 

Pour ne plus pâtir du manque de moyens, notamment aériens, c'est une politique euro-méditerranéenne de lutte anti feux qu'il nous faut et pas ces appels à l'Europe en dernière urgence ; parce que prévenir est infiniment moins couteux que subir ; parce que chaque minute perdue rend les interventions beaucoup plus périlleuses exigeons ensemble : 

  • Qu'aucun massif forestier ne soit situé à plus de 200 kms des canadairs, bombardiers d'eau et hélicoptères avec des appareils mieux entretenus, renouvelés et plus nombreux.  
  • Que le service public des pompiers, et nous saluons leur remarquable travail de terrain, soit renforcé par un maillage territorial correctement calibré en hommes et en matériel. 
  • Que les moyens modernes de surveillance, notamment des drones, mais aussi des "tours de guet" soient massivement déployés dans les espaces à risques.
  • Que des patrouilles, à pied et à cheval, soient présentes pour prévenir et alerter.
  • Que les politiques de prévention et d'information, visibles à l'entrée des massifs, largement relayées par les media et les écoles, soient lancées bien en amont de la période estivale. 
  • Que les incendiaires, intentionnels ou par imprudence, soient systématiquement recherchés et lourdement condamnés.
  • Que le CSA veille à ce que les images de brasiers, parce qu'elles choquent et peuvent inciter, ne soient plus jetées en pâture sans avertissement par les media d'information.

 

Les catastrophes économiques, écologiques, les drames humains ne sont pas une fatalité! Nous devons tout mettre en œuvre pour les éviter et faire de ce combat une priorité budgétaire locale, hexagonale, européenne absolue.

ACTUALITE / ACTUALITAT

L'ACTU DE LA SETMANA / L'ACTUALITE DE LA SEMAINE

mar.

09

mai

2017

Présidentielles : une victoire du vote « contre », une volonté de renouvellement

C’est un « ouf » de soulagement que nous avons vécu dimanche soir au vu de la nette victoire de Macron face à Le Pen. Mais derrière les pourcentages affichés, il fallait bien comprendre que le Front National avait encore progressé en nombre de voix, et que les électeurs d’En Marche se retrouvait plus dans un vote « contre » que dans un vote d’adhésion à un programme.

 

En Occitanie, ce sont plus de 1 000 communes qui ont placé l’extrême droite en tête, des villages en général, mais aussi une centaine villes de plus de 5 000 habitants, principalement le long de la Méditerranée.

 

L’Europe a été un des éléments clés d’opposition de ce second tour. Après la crise du Brexit, il semblait important de défendre l’idée de l’Europe, de faire vibrer son hymne « l’Ode à la joie ». Si ce quinquennat s’inscrit clairement dans une vision européenne, comme devrait certainement le faire l’Allemagne dans quelques mois avec Angela Merkel ou Martin Schulz, il restera encore à la transformer, en évoluant vers une Europe des Etats à une Europe des Régions et des Peuples Solidaires.

 

L’heure va être maintenant aux législatives et reste à savoir quelle majorité va se dégager. Si Emmanuel Macron est le plus jeune président de la République, il pourrait également être le plus faible. Quoi qu’il en soit, pour nous, l’essentiel réside dans nos propositions : elles tiendront compte de la recomposition des partis traditionnels, de droite comme de gauche, qui va se faire inévitablement dans une logique de surenchère.

 

Les propositions « centristes » ne seront pas davantage des réponses toutes faites à nos réalités régionales. Aussi, pour nous, le nécessaire appel à la société civile est prioritaire ; car c’est à elle que nos revendications s’adressent, dans une logique de proximité et pour plus de démocratisation de la vie politique.

 

Le Partit Occitan présentera des candidates et des candidats pour porter des idées souvent absentes du débat présidentiel comme la construction d’une France fédérale capable de répondre à la diversité des situations régionales, des services publics locaux avec les collectivités territoriales plutôt que la recentralisation qui pourrait s’opérer avec la suppression de la taxe d’habitation comme cela a été le cas avec la suppression de la taxe professionnelle. Nous défendrons aussi des politiques environnementales (transport, énergie), sociales (code du travail) ou culturelles (diversité linguistique).

 

Les citoyens ont voté massivement pour un renouvellement politique. Le Partit Occitan souhaite que ce quinquennat débouche sur un réel renouvellement des pratiques et des politiques. C’est nécessaire pour notre démocratie.

 

Lire la suite 0 commentaires

Nos Propositions

LA LETRA OCCITANISTA

Lei nòstreis elegits / Nos élus


Revista de premsa / Revue de presse

sam.

29

juil.

2017

Incendie : le Partit Occitan réclame une priorité budgétaire - La Provence - 28 juillet 2017

sam.

22

juil.

2017

Braderie, Linky et kebabs... les autres plats au menu - La Provence - 22 juillet 2017

ven.

21

juil.

2017

La ville inventée à régulariser ses comptes... - La Marseillaise - 21 juillet 2017

ven.

21

juil.

2017

La gestion du patrimoine en débat - La Provence - 21 juillet 2017

Lire la suite

dim.

25

juin

2017

Chaleur de juin et brouillard dans l'hémicycle... - La Marseillaise - 24 juin 2017