LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Anne-Marie Hautant rejoint Fabienne Haloui - Le Dauphiné - 31 janvier 2020

Lors de la présentation des 16 premiers noms de la liste “Décidons Orange, écologique et solidaire”, Fabienne Haloui avait fait savoir que les portes étaient encore ouvertes aux personnes croyant qu’un rassemblement était encore possible.

 

Un appel entendu par Anne-Marie Hautant, régionaliste et conseillère municipale d’opposition depuis 18 ans et Alain Guenin qui l’a suivie dans plusieurs de ces combats électoraux. Tous deux avaient dans un premier temps espéré une liste de large rassemblement portée par Gilles Laroyenne.

 

Leurs espoirs tombant à l’eau avec l’annonce de la candidature de Carole Normani. « Je suis enseignant et directeur d’école et je n’apprécie pas trop la politique menée par le gouvernement. Mettre en tête de liste quelqu’un de LaREM ça devenait, pour moi, compliqué de rester », a glissé Alain Guenin qui avoue avoir participé à toutes les réunions publiques organisées par les listes engagées.

 

C’est finalement le projet de centre de santé qui l’a convaincu de s’investir auprès de Fabienne Haloui. « Quand Gilles Laroyenne a abandonné la tête de liste, j’avoue m’être dit que j’allais passer mon tour pour cette élection, a confié Anne-Marie Hautant. Et c’est Alain qui m’a secouée en me parlant du projet de Fabienne. Toutes les deux, nous ne sommes peut-être pas d’accord sur tout mais nous avons un objectif commun : nous voulons travailler à arracher Orange à l’extrême-droite. »

 

Le projet d’un festival des cultures autochtones

 

Historiquement proche d’Europe-écologie-les-Verts, Anne-Marie Hautant n’a pas réussi à s’entendre avec Serge Marolleau, invoquant un problème d’étiquette. « Dans une liste où il n’y a pas d’étiquettes, je laisse la mienne de côté, sinon ce n’est pas le cas. Être régionaliste fait partie de mon identité mais ça a dérangé… »

 

Son amour pour les cultures régionales a fait naître le projet de créer un festival des cultures autochtones. Une idée qui a séduit le collectif “Décidons Orange”. « C’est en train d’être imprimé sur nos programmes, a avancé Fabienne Haloui. Nous avons la volonté politique de trouver des perspectives communes malgré nos différences et nous travaillons à des propositions qui peuvent parler au maximum d’électeurs. »

 

Ces deux arrivées modifient les positions sur la liste de Fabienne Haloui. Anne-Marie Hautant prend la 7e  position et Alain Guenin la 8e  plaçant ainsi Michel Antoni à la 6e  Martine Gauthier à la 9e  et Eric Arnaud à la 10e.