LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Orange : plus de 68 000 touristes accueillis dans les trois offices - Le Dauphiné - 16 décembre 2019

Le dernier conseil communautaire de l’année s’est ouvert par un point sur la mise à disposition du personnel orangeois au profit de la CCPRO (communauté de communes du pays réuni d’Orange).

 

Un long inventaire dressé par le président Jacques Bompard, et à l’issue duquel, Louis Biscarrat, maire de Jonquières et vice-président de l’intercommunalité s’est interrogé sur le sens à donner « à une mise à disposition à hauteur de 15 %, de 30 %… comment peut-elle être suivie ? »

 

Avec un brin d’ironie, le président a répondu « qu’en effet, cela pouvait être 14 ou 16 %. Ce qui m’inquiète beaucoup… ». Une réponse complétée par le directeur général des services Rémy Canuti. Précisant que certaines mises à disposition fonctionnaient depuis bientôt trois ans. « On est sur des postes partagés et les temps prévus sont corrects.

 

Quand ils sont insuffisants, cela veut dire qu’on doit pousser ce schéma de mutualisation un peu plus loin. On est sur la mutualisation des services moyens (DRH, direction financière…) ». Ajoutant « que plus les services transférés à la CCPRO étaient nombreux, plus les dotations de l’État sont importantes ».

 

Davantage de demandes sur internet

 

Claude Avril, le maire de Châteauneuf-du-Pape et président de l’office de tourisme intercommunal (OTI), s’est fait le porte-parole du bilan d’activité 2018 des trois antennes d’Orange, Châteauneuf-du-Pape et de Courthézon. 68 878 visiteurs ont poussé la porte d’un des trois offices, soit une progression de 11 % par rapport à l’année précédente.

 

« Il s’agit de personnes venant au comptoir mais il faut savoir qu’aujourd’hui de plus en plus de personnes court-circuitent cet accueil physique en passant par internet ». Signe des temps qui changent : les dix agents répartis sur les trois pôles ont reçu pas moins de 1 012 demandes de renseignements par courriels.

 

L’office de tourisme intercommunal bénéficie d’une subvention de fonctionnement de la CCPRO de 366 000 euros. Et à ce titre, une convention d’objectifs a été élaborée. « Mais la taxe de séjour de l’ordre de 273 000 euros représente une part de plus en plus importante sur un budget qui oscille entre 700 et 800 000 euros. Le nombre d’hébergeurs ayant augmenté, la part de la taxe de séjour va suivre » a glissé le président de l’OTI.

 

« On a mis en place un club de tourisme et on travaille de concert avec les sept sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco dans un rayon de 150 km. Tout comme on s’intéresse fortement au développement du tourisme fluvial ». Bonne nouvelle autant du côté de la Via Venaissia qui va pouvoir rejoindre Orange que pour la ViaRhôna « où un accord a été trouvé pour rejoindre l’île de la Barthelasse à l’île de l’Oiselet ».

 

D’ici trois ans, les travaux devraient commencer, de quoi permettre de rejoindre à vélo Châteauneuf-du-Pape puis Caderousse. Le tourisme est assurément un enjeu de développement économique. Tout le monde en conviendra.

 

La notation des agents discutée

 

Le schéma d’avancement de carrière de la CCPRO prévoit une notation sur 36 points. Anne-Marie Hautant, conseillère communautaire d’opposition à Orange, a pointé du doigt le manque d’objectivité des critères. « Plus subjectifs que ça, tu meurs.

 

D’autant que c’est un responsable qui est amené à évaluer l’agent et nous avons vécu, ces derniers temps des événements avec le directeur général des services qui nous montrent que l’objectivité a ses limites. Vous l’avez d’ailleurs reconnu car vous avez réintégré cet agent dans ses anciennes fonctions (NDLR : elle avait écrit à tous les conseillers communautaires faisant état de griefs contre le DGS).

 

Je remarque par ailleurs, que le management supérieur n’est jamais noté. Parmi les critères, vous avancez par exemple l’assiduité, mais l’absence peut être liée à une maladie, à du harcèlement psychologique. C’est regrettable de mettre toutes les absences au même niveau. C’est très difficile de noter de manière objective, c’est comme la perfection, c’est un mensonge que de le dire ».

 

« En 25 ans, à la mairie d’Orange, il n’y a jamais eu une grève entre les fonctionnaires et la hiérarchie municipale »

 

Jacques Bompard, le président de la CCPRO s’est dit en accord sur un point : « la perfection n’est pas de ce monde. Tout comme l’objectivité. Tout cela relativise ce qu’a voulu mettre en place le législateur. Quelle que soit la solution mise en place, elle sera imparfaite. Vous êtes bien placée pour le savoir en tant que chef d’entreprise, selon qui fait le rapport, le résultat sera différent.

 

C’est pour cela qu’il y a un recours naturel avec le président ou le maire. En 25 ans, à la mairie d’Orange, il n’y a jamais eu une grève entre les fonctionnaires et la hiérarchie municipale. Nous avons réintégré l’agent que vous évoquez dans son ancien grade à la suite d’un vice de forme. La tentative de conciliation n’ayant pas abouti, c’est la justice qui réglera ce problème » a précisé le président.

 

Les chiffres à retenir

 

Les trois antennes ont accueilli en 2018 68 878 visiteurs dont 14 672 à Châteauneuf-du-Pape (+8), 3 912 à Courthézon (+34 %) et 50 294 à Orange (+11 %). Le pic de fréquentation se situant en août suivi du mois de juillet. Allemagne, Pays-Bas et Belgique étant les touristes les plus représentés l’office de tourisme orangeois, tandis qu’à Châteauneuf-du-Pape, le trio de tête est constitué des Américains, des Anglais et des Canadiens.

 

Au cours de l’année 2018, 133 visites guidées payantes ont été organisées, ce qui représente un gain de 4 783 € après le paiement des guides.

À Orange, le top des pages les plus visitées est “l’Agenda” (28 500 pages vues), la rubrique “A voir, à faire” et la carte des points d’intérêts. Et à Châteauneuf-du-Pape, la fête de la Véraison (13 890) caracole en tête des pages vues.