LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Une pétition contre le nouveau nom de la région PACA - France Bleu - 21 décembre 2017

Retrouver l'article de France Bleu

 

L'idée de Renaud Muselier de rebaptiser PACA en Région Sud - Provence-Alpes-Côte d'Azur est loin de faire l'unanimité. Plus d'un millier d'internautes ont signé en quelques jours la pétition qui réclame plutôt le nom de Provence.

Il y a une semaine, en présentant le nouveau nom de la région qu'il préside, Renaud Muselier reconnaissait qu'il s'attaquait à un sujet ultra-sensible. Il avait vu juste. Une pétition tourne déjà sur internet contre l’appellation "Sud - Provence-Alpes-Côte d'Azur". 

 

Elle a été lancée sur le site change.org par un élu aixois du Partit Occitan. "Il est hors de question d'accepter ce genre d'acronyme, explique Hervé Guerrera. Ça ne veut rien dire. Ce n'est plus possible de décider comme ça sans concertation". Cette pétition réclame aussi à Renaud Muselier de choisir plutôt le nom "Provence" à la place de "PACA". 

Hervé Guerrera, élu aixois du Partit Occitan est à l'origine de la pétition contre le nouveau nom de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur

 

En signant la pétition, des internautes ajoutent leur commentaire : "Le sud, c'est tout le sud de la Loire, écrit Jean-Patrick. Faut n'avoir aucune imagination pour choisir sud !" André dit en avoir "marre des bêtises des technocrates des politiciens qui vendent nos cultures, notre pays".

D'autres élus de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur fustigent le choix de Renaud Muselier. "C'est un côté sudiste qui ne me convient pas" dit Michel Kleisbauer, député de la République En Marche. Alors que lors du vote il y a une semaine au Conseil Régional, le Front national s'est abstenu, Amaury Navarrane, élu dans les Hautes-Alpes, estime que c'est "une lubie sans consultation et sans concertation". 

Je souhaite bonne chance à Renaud Muselier". Michel Vauzelle, ancien président du Conseil Régional

 

Renaud Muselier peut encore compter sur le soutien de son prédécesseur. "Je lui souhaite bonne chance, lance Michel Vauzelle. Même si je trouve que le Sud, c'est assez imprécis. Il y aura peut-être des protestations des autres régions du sud de la France". L'ancien président socialiste du Conseil Régional avait tenté en 2007 de changer en vain le nom de la région.