LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

3 questions à - La Marseillaise - 15 février 2017

 

Hervé Guerrera, élu du Par- tit Occitan, à Aix où il est membre du groupe de l’op- position « Démocratie Pour Aix » (DPA).

Le conseiller municipal sera ce soir aux côtés de Gérard Tautil, (auteur du Roman national français au défi de l’extrême droite), invitant au débat public (18h30 au 20, rue du Puits neuf) pour contrer l’idéologie de l’extrême-droite.

Défendre le régionalisme provençal permet de combattre l’extrême droite?

Historiquement la Provence, c’est la Démocratie, des Grecs,
les Républiques des Romains, les libertés communales des consuls et de la Constitution Provençale, le droit des révolutionnaires de 1789 et des républicains de 1851,
la résistance des Maquisards... Cette terre, nourrie de l’apport des immigrations, a toujours su intégrer, synthétiser, fabriquer dans la convivialité un
« vivre ensemble séculaire », toujours vivant! Sa langue, l’Occitan / langue d’Oc, léguée par l’empire romain, magnifiquement chantée par ces troubadours puisant dans l’imaginaire des poètes d’Al- Andalus, a été partagée par les nouveaux arrivants. L’accent, qu’elle nous a laissé, continue, comme le francitan, de vivre
dans les quartiers populaires.
La Provence et plus largement
la Méditerranée c’est toute cette histoire fondatrice, déterminante quenulnepeutnier,àcommencer par ceux qui la récupère en la transformant...

Les groupuscules type Action Française ou Génération Identitaire font dans le révisionnisme...

Ces groupuscules facistes
ont une vision ultra droitière de notre Histoire. Le nationalisme total de Maurras, négationniste absolu, a pollué à partir des années 1920 l’histoire du régionalisme provençal. Mais, aujourd’hui si certains élus Les Républicains défendent avec le FN ces thèses racistes au Cercle de l’Horloge, nousnelaisseronspasfaire!Car, en réalité, l’identité provençale n’a jamais été fermée mais ouverte !

Quels sont les axes d’attaque pour « sauver » la République ?

Etre sur le terrain des idées en rappelant l’Histoire et l’éthique
et être sur le terrain des quartiers pour défendre les plus stigmatisés, à l’instar des valeurs provençales...
Propos recueillis par Houda Benallal 

Écrire commentaire

Commentaires : 0