LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Un conseil orageux entre "complot préfectoral" et "coup de force" - La Provence - 4 février 2017

 ne sais pas si c’est le temps, mais tout le monde est énervé", n’a pas tardé à relever Maryse Joissains, presque plus pondérée que les autres. Au dé- but du moins... Les débats, hou- leux voire carrément violents (voir ci-dessous), n’ont pas volé très haut. Pourtant, il a d’abord été question de budget. Le nerf de la guerre de la politique muniir. 

si le conseil municipal d’hier avait été diffusé en direct sur internet, comme l’a demandé Hervé Guerrera du Partit occitan, les Aixois auraient franchement ri. Ou pleuré. "Je ne sais pas si c’est le temps, mais tout le monde est énervé", n’a pas tardé à relever Maryse Joissains, presque plus pondérée que les autres. Au dé- but du moins... Les débats, hou- leux voire carrément violents (voir ci-dessous), n’ont pas volé très haut. Pourtant, il a d’abord été question de budget. Le nerf de la guerre de la politique muni- cipale pour l’année à venir. si le conseil municipal d’hier avait été diffusé en direct sur internet, comme l’a demandé Hervé Guerrera du Partit occitan, les Aixois auraient franchement ri. Ou pleuré. "Je ne sais pas si c’est le temps, mais tout le monde est énervé", n’a pas tardé à relever Maryse Joissains, presque plus pondérée que les autres. Au dé- but du moins... Les débats, hou- leux voire carrément violents (voir ci-dessous), n’ont pas volé très haut. Pourtant, il a d’abord été question de budget. Le nerf de la guerre de la politique muni- cipale pour l’année à venir.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0