LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

3 Questions à... - La Marseillaise - 6 janvier 2017

 

Hervé Guerrera, conseiller municipal aixois (Partit oc- citan), est également un spécialiste de l’histoire et des traditions en Provence et un militant associatif de terrain.

Membre de la Ligue des droits de l’Homme, fondateur avec d’autres associations du Collectif aixois pour le droit et la dignité
des Roms, immigrés et sans- papiers (Caddris), l’élu analyse la situation, en appelant à l’humanité constructive et épanouissante plutôt qu’à la division régressive.

Deux associations actives et productives dans les quartiers sont menacées de suppressions d’aides, sans véritable raison... Qu’en pensez-vous ?

Les élus du FN stigmatisent tout ce qui est étranger, le fait même de viser les quartiers populaires fragilise le processus démocratique. Alors que toutes les associations sont déjà contrôlées, Maryse Joissains (LR) a choisi d’écouter l’élue d’extrême droite Josyane Solari en lançant un audit de contrôle. C’est inadmissible, inutile et insupportable et
nous le dénonçons. C’est de la discrimination mise en index, portée par la vague populiste de l’extrême droite.

C’est inédit à Aix où les élus de la majorité sont de plus en plus loin des valeurs démocratiques qu’ils prônent ?

En fait, c’est vieux comme le monde mais ce n’est pas un hasard si ça surgit en période électorale. Ils montrent du doigt tout ce qui est étranger pour se mettre derrière la négative de l’Europe. Mais pour qui connaît la Provence, sait que c’est un pays d’intégration et d’accueil, remettre en cause le « vivre ensemble » c’est nier les racines de la Provence. Aix existe car c’est une cité de mélange, qui se nourrit de l’histoire des Celto-Ligures qui ont appelé les Romains à la rescousse. C’est cette chaîne qui nous lie, ensemble dans la solidarité, pas les uns contre les autres...

La maire pense récupérer l’élue d’extrême droite ?

Probablement... Mais il faut la mettre face à ses responsabilités. Propos recueillis par Houda Benallal 

Écrire commentaire

Commentaires: 0