LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

Tramway : un impératif pour l’aire Toulonnaise

Toulon, le 22/02/12

 

Au cours d’une conférence de presse, Monsieur Falco Président de l’Agglomération et Maire de Toulon, accompagné des autres maires de Toulon Provence Méditerranée, a annoncé lundi 20 février que le moyen de Transport en Commun en Site « Propre » (TCSP) retenu pour TPM était non pas le Tramway, comme pourtant la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) de 2005 le prévoyait, mais le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) !

 

Les arguments avancés par M. Falco, en faveur du BHNS, sont la contrainte géographique (la ville de Toulon est construite le long d’un axe principal Ouest/Est), le coût budgétaire (le tramway couterait plus cher que le BHNS) et les perturbations sur l’Avenue de Strasbourg occasionnées par les travaux de construction du tramway.

 

Si toutefois le Partit Occitan se réjouit de la mise en place (enfin !) d’un TCSP (autrement dit d’un couloir exclusivement réservé au transport en commun) sur l’aire toulonnaise qui aura pour conséquence d’améliorer la traversée de Toulon et de son agglomération par les transports en commun, le Partit Occitan regrette fortement le choix d’un BHNS à la place d’un tramway.

 

Le Partit Occitan, soucieux de la qualité de vie et du bien-être des habitants regrette que l’aspect écologique et sanitaire n’ait pas été pris en compte par Monsieur Falco dans sa réflexion sur le type de transports en commun. Toulon qui subit une pollution endogène très forte (rapport 2011 de l’Association Santé Environnement France du Professeur Patrice Halimi), provoquée essentiellement par le rejet des pots d’échappement des automobiles (microparticules, dioxyde de souffre, oxyde d’azote, carbone et hydrogène, etc.) doit développer des alternatives aux moteurs thermiques. 75% de la pollution de l’aire Toulonnaise est produite par les transports routiers. Or le BHNS est un bus qui fonctionne à moteur thermique quand le tramway fonctionne à l’électrique. Les Toulonnais ne peuvent supporter d’avantage que les pouvoirs publics ne prennent aucune mesure pour améliorer leur condition de vie. La santé n’a pas de prix !

 

Le Partit Occitan rappelle qu’il a organisé une réunion publique au mois de décembre sur Toulon en compagnie de Mme Julie Legoïc, adjointe à la Santé de la Ville de Brest sur la question des transports en commun. A cette occasion, l’ensemble des arguments avancés par Monsieur Falco (contraintes géographiques, impact économique, perturbation des travaux) ont tous été démontés, à la lumière de l’expérience brestoise. Non le tramway ne coute pas plus cher que le BHNS ! Oui les perturbations liées aux chantiers de construction peuvent être dépassées ! Oui le tramway est bien le seul moyen de transport en commun capable de répondre aux besoins des Toulonnais en matière de déplacement !

 

Le Partit Occitan est solidaire du « Collectif Tramway » et du travail entrepris par l’association « Toulon Avenir » et de son Président Valentin Gies pour un tramway sur l’aire toulonnaise.

 

Le Partit Occitan appelle les Toulonnais à profiter de l’enquête publique qui est ouverte jusqu’au 9 Mars sur le futur Plan Local d’Urbanisme pour faire entendre leur voix. Le POc invite les Toulonnais à déposer des réserves quant au choix du TCSP sur le registre officiel d'enquête publique qui se situe en Mairie d’Honneur Quai Kronstadt.

 

Toulon ne peut pas se payer le luxe de se passer d’un tramway. L’affaire a bien trop duré !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0