LA LETRA OCCITANISTA

MARSEILLE 17 OCTOBRE 2015

Regions et Peuples Solidaires

Réseaux sociaux

La Provence n’est pas une poubelle !

A l’appel des associations Mazaugues Passion et Environnement Méditerranéen, une soixantaine de personnes se sont réunies mardi 30 novembre devant la Préfecture du Var pour préserver le massif de la Sainte Baume de la menace de deux projets de grande envergure (une décharge et une carrière) portés par les entreprises VEOLIA et Audemard . Le Partit Occitan y était aux cotés d’Europe Ecologie - Les VERTS.

 

Alors que toutes les études géologiques prouvent que le lieu, du fait de la porosité de ses sols, n’est pas adapté, les deux projets sont en cours de validation par la Préfecture. Si les sols venaient à être pollués, le Var connaîtrait une catastrophe écologique et sanitaire dramatique.

 

La Sainte Baume, espace naturel et culturel remarquable bientôt classé en Parc Naturel Régional, est une réserve en eau pour des centaines de milliers d’habitants, des communes du Massif (Mazaugues, Tourves, Nans, etc.), de Toulon et son agglomération à partir du lac de Carcès.

 

Ces deux projets sont un déni de démocratie. L’ensemble des communes concernées se sont positionnées contre l’arrivée de VEOLIA et Audemard. Mais en France les décisions ne sont pas prises par les élus et les populations, mais sont concentrées dans les mains du Préfet! Dans une réelle Démocratie, les décisions, de créer une décharge ou une carrière, seraient du ressort des citoyens et des élus concernés. Pas le fait de fonctionnaires interchangeables nommés par Paris.

 

C’est ce type de dysfonctionnement qui pousse les citoyens au rapport de force, à la protestation, parfois à la violence. Parce que le Partit Occitan est favorable à la négociation, parce que la régionalisation qu’il prône doit, par un refus des lobbys et une large prise en compte des contre pouvoirs citoyens, assurer la transparence et la démocratie des décisions, nous demandons que tout ce qui touche aux territoires soit géré par les représentants des territoires.

 

Le Partit Occitan s’oppose à ce que les intérêts économiques et la gestion à cours terme prédominent sur la qualité de vie, la biodiversité, la santé.

 

Plutôt que d’imposer des décharges cachées dans « l’arrière pays », le POc souhaite une gestion régionale transparente des déchets avec l’application des trois R : Réduire les déchets, Réutiliser les déchets, Recycler les déchets.

 

Pour le bureau,

Pèire Costa

Secrétaire Régional

Écrire commentaire

Commentaires : 0